Possession

La possession désigne une situation au cours de laquelle une personne est considérée comme étant habitée par un être surnaturel. L’Histoire est jonchée de faits troublants visant à mettre en lumière ces situations extrêmement courantes.

Tout d’abord qu’est-ce que la possession ?
C’est lorsqu’un esprit (fantôme) rentre dans le corps physique d’une personne pour en prendre possession plus ou moins rapidement.

Y a-t-il plusieurs types de possession ?
Nous pouvons en différencier trois dans la forme.
Cas 1 : le plus courant, la personne ne consent pas à la possession.
Cas 2 : la personne consent à la possession.
Cas 3 : assez rare, par magie.

Quelles sont les différences entre ces deux types de possession ?
Cas 1 : la personne a subit un choc émotionnel suite à un décès, une rupture, un divorce, une grosse frayeur, une grande déception… ce qui a pour effet de créer un faille et une dépression énergétique. C’est à cet instant qu’un esprit peut pénétrer dans le corps de la personne et prendre possession de son hôte et ce, sans son accord.

Cas 2 : la personne passe un accord (pacte) avec :
– un représentant de l’Ombre (Mal),
– un esprit de l’Ombre,
– un sorcier…
… et consent à la possession

Cas 3 : pour des raisons qui nous échappent des personnes veulent suffisamment de mal aux autres au point de faire de la magie noire ou de la commander. Il s’agit alors souvent d’un rituel individuel ou collectif. Bien que plus lente car l’esprit de l’Ombre invoquer doit d’abord trouver sa proie. Par contre c’est la façon de procéder la plus difficile à contrer.

Mais qui est cet esprit ou cette chose ?
Tous les esprits qui se trouvent sur le plan non-visible (à côté de nous) étaient des êtres humains vivants comme vous et moi sur Terre.
Certains sont là depuis des centaines d’années. Ayant fait le choix de l’Ombre (Mal), au fil du temps ces esprits perdent leur « forme humaine » c’est-à-dire les caractéristiques d’un humain comme 2 jambes, 2 bras, un tronc, une tête… pour une autre forme indéfinie jusqu’à ne plus se rappeler de sa vie d’avant.

Fausses idées
Une personne ayant une pratique spirituelle élevée sera difficile à posséder : FAUX
Une personne ayant une belle personnalité pleine de qualité et bienveillante sera difficile à posséder : FAUX
Bon nombre de personnes répondant à ces critères ont été, sont et seront possédées.

On peut avoir des indices qu’une personne possédée parce qu’elle présente une facette d’elle qui est inconnue de son entourage et pour cause, elle n’est plus vraiment elle-même, allant parfois jusqu’à avoir des paroles et des gestes complètement incohérent avec sa personnalité habituelle.
La victime ne se rend souvent pas compte de la présence de cette entité négative.

Ce qui revient le plus c’est la sensation d’une vie sans véritable succès et sans véritable échec. Quelque chose de mitigé et décevant malgré les efforts produits.
Ce sentiment de devoir se faire violence, parfois avec des envies et des motivations qui disparaissent aussi vite qu’elles arrivent…

Comment savoir si une personne est possédée ?
Voici un aperçu des différents symptômes possibles, ils sont nombreux car les esprits malsains sont aussi différents les uns des autres selon leurs états, leurs puissances et leurs intentions.

Les symptômes physiques
– Altération des sens : mauvaises haleines, douleurs dans les yeux, éruptions cutanées.
– Douleurs physiques : maux de tête ou de ventre, sensation de piqûre ou de brûlure.
– Palpitation cardiaques, malaises vagal et contractures musculaires.
– Difficultés avec votre système digestif : perte d’appétit, nausées.
– Stérilité ou fausses couches récurrentes.
– Augmentation des TIC, convulsion d’un membre, sensation de décharge électrique.
– Parler avec une voix qui ne vous appartient pas.
– Sensation de fatigue chronique.
– Maladresse

Symptômes communs mettant en évidence, bien souvent, un problème psychologique :
Les symptômes mentaux
– Avoir des comportements contraires à son caractère.
– Ressentir le besoin de se confier mais ne pas réussir à exprimer le sujet.
– Apathie : état d’Angoisse et d’épuisement sans raison provoquant un amaigrissement.
– Etre hypersensible, être effrayé et pleurer sans raison.
– Avoir des fortes pensées négatives.
– Ressentir énormément de colère envers les autres.
– Envie de nuire aux autres.
– Pulsions suicidaires.
– Forte augmentation ou diminution de la libido, dégoût du sexe et des rapport amoureux.
– Prostration volontaire et Isolement social.
– Manque de sommeil ou somnambulisme.
– Terreurs nocturnes, réveil brutal en se sentant oppressé, attaché. Sensation de présence dans la chambre entraînant une peur irraisonnée d’être seul.
– Apparition de conflit familial.
– Incompréhension intellectuelle, difficulté à comprendre des choses simples.
– Dysthymie : Devenir agressif et grossier envers ses proches et ses amis sans motifs valables.
– Hallucinations auditives, Délire paranoïaque.
– Malchance récurrente.

Les symptômes spirituels
– Sentir des odeurs nauséabondes sans raison.
– Voir des scènes effrayantes en pensées.
– Voir des cadavres et des tas de corps brûlés en rêve.
– Sentir la présence d’une personne invisible autour de vous, qui vous touche, vous réveille la nuit.
– Entendre des voix ou des respirations.
– Ne pas être en mesure de toucher des objets religieux.
– Ne pas arriver à prononcer des mots rattachés aux religions.

Le fonctionnement physique, psychologique et spirituel de la personne affectée se retrouve complètement modifié et sous le contrôle de l’esprit malin. L’esprit possesseur interfère avec les facultés de la personne qu’il occupe, sur le plan émotionnel et décisionnel. Elle se comportera de manière inhabituelle. Il s’agira d’une attitude souvent agressive, parfois violente, car l’esprit possesseur exprimera sa négativité à travers ce corps qui fait alors office de véhicule. La possession ne deviendra évidente que lorsque la victime se comportera de manière manifestement anormale ou dramatique.
L’esprit malin étant nuisible, il empêchera sa victime de pratiquer toute forme de spiritualité pour l’affaiblir encore davantage. Il parviendra ainsi à assouvir ses propres désirs, laissant la personne troublée et confuse.
Cette énergie malveillante agit comme un virus et son intensité avec laquelle il viendra frapper son hôte dépendra de la puissance de l’intrus.

Il est parfois difficile de faire la distinction entre certaines maladies et les signes de possession. Ne tirez pas de conclusion trop hâtive si vous avez un simple mal de ventre, ou si vous êtes nerveux en ce moment à cause de mauvais rêves. Ce n’est pas forcément un signe de possession.

Du regard de la médecine psychiatrique, une personne en situation de possession prendra le nom de schizophrène ou de bipolaire. Dans un cas de possession avérée la réponse ne trouve pas dans un traitement psychiatrique et médical.

Seule une extraction parviendra à libérer la victime de cet intrus malveillant.
J’utilise le terme extraction car celui d’exorcisme est réservé aux rituels religieux.

Tout ça pour en arriver à quoi ?
Pour l’esprit de l’Ombre, a se nourrir encore et encore en augmentant sa puissance.
Il se moque totalement de ce qui arrivera à son véhicule, voilà pourquoi cela se terminera dans la maladie, le suicide, dans un accident…

Comment être certain qu’une personne est possédée ?
Pour cela contactez-moi.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à mon site http://www.frederic-lopez.com
– que vous mentionniez mon nom : Frédéric Lopez

Fermer le menu